débondieuser


débondieuser

⇒DÉBONDIEUSER, verbe trans.
Fam. Ne pas, ne plus reconnaître comme Dieu. Débondieuser le Christ (cf. bondieuser B 1 ex. 2).
P. ext. Faire perdre à quelqu'un l'idée qu'il est divin. Parmi ceux [les artistes] qui ont envoyé de ces toiles au Salon, il y en aura qui iront mourir à l'hôpital, et qui pourtant auront été sobres et courageux! — Mais ils auront suivi la voie banale, — ils n'auront pas lutté pour une idée. Qu'ils meurent! Je ne leur accorderai ni une larme ni un salut! S'il faut la famine pour débondieuser les artistes, que la famine les pressure, les courbe et les tue (J. VALLÈS, Le Jury du Salon ds Le Citoyen de Paris, 29 mars 1881, p. 1).
Étymol. et Hist. 1881 (VALLÈS, loc. cit.). Dér. de bon1-Dieu; dés. -er; préf. dé- (cf. bondieuser). Fréq. abs. littér. :1. Bbg. QUEM. 2e s. t. 1 1970.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bondieuser — ⇒BONDIEUSER, verbe. P. iron., péj. A. Emploi intrans. Se prendre pour le bon Dieu, régner en dieu : • 1. (...). Certes, c est beaucoup, en ce XIXe siècle (...) à la suite de Bossuet, d avoir été l adaptateur à notre histoire sacrée, de la prose… …   Encyclopédie Universelle

  • hugolâtre — ⇒HUGOLÂTRE, subst. Péj. Admirateur fanatique, inconsidéré de Victor Hugo, de son œuvre. La princesse, qui a l horreur du lyrisme, bon ou mauvais, et dont un peu de sciatique exaspère les révoltes du bon sens contre les invraisemblances de la… …   Encyclopédie Universelle